Séance de travail de l'association Kri'Gouille (France) à l'OPEN - 7 septembre 2017

La délégation de  jeunes Français de l'assocation Kri’Gouille en séance de travail avec le staff de l'observatoire le 7 septembre 2017.

 

Rencontre OPEN - Le KOLATIER     10 octobre 2015

M. Luc YATCHOKEU, promoteur du festival culturel « Le Kolatier », a rendu une visite de courtoisie le vendredi 10 octobre 2015 au siège de l’OPEN. Il a été reçu par une équipe d’assistants de l’Observatoire au nom du Secrétaire exécutif. Lire la suite...

 

Séance de travail OPEN - CAMEROON DEBATE ASSOCIATION (CDA)      7 octobre 2015, siège OPEN

     

Marius-Yannick BINYOU BI-HOMB Président de la Cameroon Debate Association (CDA) et TCHINOUH FOFE Joachim vice-président, ont rendu une visite à l’équipe de l’OPEN le mercredi 07 octobre 2015. Lire la suite...

 

1ère séance de travail OPEN - HARAMBE   19 septembre 2015, siège OPEN

 

   

                       

                                                Visite de Mme Olivia  Mukam wandji à l'OPEN

A l’invitation du Secrétaire exécutif de l’Observatoire de la Presse Etrangère et Nationale (OPEN), Mme Olivia MUKAM WANDJI, promotrice de l’association HARAMBE Cameroun qu’accompagnait Mme Fadimatou YAZID, membre, a effectué une visite de prise de contact au siège de l’Observatoire le samedi 19 septembre 2015. Lire la suite...

 

 

 

Visite de M. Hamidou KONE de l'OAPI au siège de l'Observatoire        8 avril 2015, siége OPEN

 

     
  

M. Hamidou chef service des Brevets et autres créations à Caractère Technique (OAPI) a rendu visite à OPEN le Mercredi 08 Avril 2015. Cette rencontre a été chaleureuse et positive Pour l'Observatoire et l'OAPI,  M. Hamidou a confirmé le grand intérêt de l'OAPI pour le Cameroon Student Challenge (CSC) Compétition du Savoir et de l'Innovation.

 

Au cœur de la galaxie du Think Tank OPEN

En résonnance à son slogan, l’Observatoire de la Presse Etrangère et Nationale s’est résolument mis ″Dans le mouvement du monde″. Un monde agité et en crise, pris dans le tourbillon de conflits aux origines diverses et multiples. Notre époque est aussi marquée par des problématiques identitaires, migratoires et des questions d’éthique. Celles-ci sont la source de contestations et de revendications de plus en plus violentes dans les pays du Sud et même du Nord. En outre, dans 25 ans, 80% de la population mondiale vivra en Afrique et en Asie. Ce basculement démographique va accélérer le bouleversement des enjeux idéologico-culturels, socio-économiques et militaro-stratégiques entre les Etats, les peuples, les organisations internationales et les multinationales.

La révolution technologique majeure que constitue la mondialisation numérique, impacte fortement et structurera durablement nos modes de vie. Les relations économiques, commerciales et financières internationales sont encore sous le joug d’intérêts puissants, concentrés entre les mains de quelques acteurs. L’Afrique, continent de grandes convoitises, fait toujours face en ce 21ème siècle à des défis majeurs : sécurité, alimentation, habitat, santé, éducation, emploi, environnement, démocratie. Toutefois, grâce à son potentiel, ses performances et ses opportunités, l’Afrique dispose aujourd’hui et plus que par le passé, d’importants atouts pour se positionner à son avantage sur l’échiquier international.

La ressource humaine africaine est qualifiée, mobilisée, engagée et se déploie à travers le monde. Elle est sur le point d’atteindre le niveau de masse critique compétitive, en mesure de catalyser les énergies favorables au progrès de nos sociétés. C’est dans cette perspective que l’OPEN a été créé en 2011. C’est dans cette trajectoire de la pensée et de l’action qu’évolue notre Think Tank citoyen, à vocation culturelle et scientifique. Car, comme inscrit dans le préambule des statuts de l’Observatoire, nous sommes « Conscients de notre responsabilité envers notre pays, dans la marche de l’Histoire » et « Déterminés à agir ensemble, avec la même vision, dans la même direction, au service de l’intérêt général et du Cameroun ». De plus, dans notre charte éthique, nous proclamons les principes et les valeurs qui nous sont chers.

En cohérence avec cette philosophie, l’OPEN a conçu son modèle de coopération autour du triptyque : parrainage, partenariat et sponsoring. Le but étant d’élargir le spectre et de diversifier les acteurs de sa galaxie. Notre Think Tank bénéficie du parrainage du gouvernement camerounais à travers certains Départements ministériels. La qualité de partenaire privilégié est réservée aux institutions/organisations internationales et non gouvernementales ; tandis que celle de partenaire stratégique est accordée aux fondations/centres d’études et de recherche, cabinets d’experts, associations spécialisées. Les sponsors et top sponsors sont des entreprises industrielles, commerciales et financières. Afin d’atteindre ses objectifs en matière de coopération, notre association a intégré dans son organigramme parmi les cinq pôles opérationnels, le Pôle Coopération Internationale et Camerounais de l’Etranger. Le responsable de ce pôle est un compatriote résident en Europe.

A ce jour, l’OPEN s’honore d’avoir pu réunir dans cette galaxie de la coopération, de prestigieux parrains, partenaires et sponsors. Ceux-ci contribuent de manière substantielle et déterminante à la performance de son action, ainsi qu’à sa crédibilité. Il s’agit du Ministère de l’Enseignement supérieur (MINESUP) et du Ministère de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire (MINEPAT) / parrains officiels ; du Centre de Recherche et de Documentation sur les Traditions et les Langues Africaines (CERDOTOLA), de l’Organisation Africaine de la Propriété Intellectuelle (OAPI) / partenaires privilégiés ; de la Fondation Paul Ango Ela de géopolitique en Afrique Centrale (FPAE), de la Solomon Tandeng Muna Foundation (STMF), de l’Association des Journalistes Sportifs du Cameroun (AJSC) et de l’Association Light 4 All / partenaires stratégiques ; de  la Banque Atlantique, de Guinness et de Mobile Telephone Network (MTN) / top Sponsors ; de l’Agence du Service Civique National de Participation au Développement (ASCNPD), de la Caisse de Stabilisation des Prix des Hydrocarbures (CSPH), du Fonds Spécial d’Equipement et d’Intervention Intercommunale (FEICOM), de Standards Safer operations / sponsors. En outre, la presse occupe une place de choix dans cette « sphère coopérative », en tant qu’associé naturel et indispensable de l’OPEN. D’où, à titre d’exemple, la fructueuse collaboration qui existe entre notre Think Tank et les magazines internationaux Forbes Afrique et Notre Afrik paraissant respectivement à Douala (Cameroun) et à Bruxelles (Belgique). D’autres médias qui ont été approchés se sont montrés intéressés par nos programmes.

Il est important de relever l’activité permanente de relations publiques menée par l’Observatoire, à l’endroit des pouvoirs publics, du Corps diplomatique, des dirigeants d’entreprise, de l’Intelligentsia et des personnalités de la société civile. Le first Coming out de l’OPEN sur la scène internationale fut sa participation à la 1ère  édition du Forum international « Rebranding Africa Forum », organisé par Thierry HOT, CEO de "Samori Media connection",  à Bruxelles en octobre 2014.

La qualité et la complémentarité des profils de l’équipe de l’Observatoire (membres honoraires, membres, conseillers, assistants et consultants) lui confèrent un savoir et un savoir-faire. Ce dernier concerne particulièrement des domaines comme la communication, l’innovation, l’analyse stratégique, le conseil et la prospective. In fine, le capital d’intelligence du Think Tank OPEN repose sur une connaissance et une compréhension singulières des réalités de notre environnement et des mutations de notre temps.